• Facebook - Black Circle
  • Twitter - Black Circle
  • Instagram - Black Circle

CARTING - LOGEMENT

CARACTERISTIQUES

Maître d'ouvrage :SCI La Renaissance

Surface plancher : 10273 m² Habitation

2206 m² Bureaux   

Montant travaux APD : 11 800 000€

Lieu : Échirolles

 

EQUIPE

Architecte : Tomasini Design

Economiste : A6Maitri

Structures : FDa Etudes

BET Fluides : ECI

BET ELEC : HighBTech

BET VRD : DMI

Le projet de requalification du site industriel « Usine Carting » d’une superficie totale de 1Ha50 est au sud-est d’Echirolles.

L’ancienne usine, d’architecture typique des années 1950/60, composée d’un bâtiment administratif de 4 et 6 niveaux, et d’un hangar / lieu de production de 1 niveau, est actuellement à l’état d’abandon.

 

La forme urbaine du présent projet résulte de l’étude initiée par la ville, de la concertation avec les riverains. Pendant environ 2 ans, particulièrement intense mais néanmoins très productif, ce débat participatif, sur la base de scénarios élaborés par Yves Sauvage, mettant en résonnance les représentants de la ville, des associations de quartiers et riverains aboutit à un projet consensuel dont chacun se félicite de la pertinence.

 

Ce quartier d’Echirolles présente les caractéristiques d’une urbanisation de type périurbaine peu dense et dispersée : habitat récent, marqué par la prépondérance de la maison individuelle avec jardin, omniprésence de la végétation et proximité d’espaces naturels et/ou agricoles, relation avec une agglomération urbaine proche, prédominance de la mobilité automobile, urbanisation d’activité à caractère commerciale hasardeuse. Cependant ce quartier a toujours bénéficié d’un grand attachement et d’une réelle implication de ses habitants.

 

En conséquence le projet souhaite respecter le caractère périurbain du lieu mais vise à le redéfinir : son organisation volumétrique atypique, résultant de la volonté de perméabilité visuelle, reste en cohérence avec le caractère hétérogène du quartier mais tend à l’ordonnancer.

 

Le volume met à l’honneur les façades Sud sur l’alignement de l’avenue de la République.

Nous avons souhaité jouer sur leur traitement afin de proposer une identité forte au quartier : une structure métallique transparente et légère englobant les balcons fait à la fois référence à la typologie de l’habitat classique et rappelle également le traitement d’une serre botanique et en propose une relecture.

 

Le traitement des pignons Nord reprend pour partie ce concept sur le traitement du dernier niveau avec des variantes de langage.

 

Les façades Est, Ouest et Nord pour partie, jouent sur un ordonnancement de balcons irrégulier tantôt traités en boîtes (maillage métallique tout en transparence), tantôt en balcons simples. Elles apportent une variété et complexité au projet tout en restant cohérentes avec le traitement des balcons sud.

 

Un des points forts du projet est aussi de développer la présence du végétal sur ce secteur pour en marquer le caractère résidentiel et la proximité de la Frange verte.

Le cœur de l’opération fait la part belle au traitement paysager en pleine terre.

 

L’ensemble forme un front très architectural.

L’impact urbain respecte l’échelle de l’environnement immédiat.

Le parti architectural réside essentiellement dans la morphologie des bâtiments, le fractionnement du bâti et la confrontation des matériaux et des couleurs. Sa construction est rationnelle.

Ses matériaux sont performants durables, faciles d’entretien. L’effet potentialisé des couleurs, des variations de teintes, de lumière, est donc pérenne.